Afrique : les cyber-infractions ont coûté 3,5 milliards de dollars en 2017 (rapport)

En 2017, les cyber-infractions ont coûté 3,5 milliards de dollars au continent africain. Cette information a été communiquée par le dernier rapport « Breach Level Index » publié il y a quelques jours, par Gemalto, une entreprise néerlandaise spécialisée dans la sécurité numérique.

Par rapport à 2016, où les pertes générées par les failles sécuritaires étaient estimées à 2 milliards de dollars pour l’Afrique, on observe une augmentation de 75%.

Le pays ayant connu la plus grande progression de pertes liées aux cyber-infractions, est l’Ouganda qui est passé de 35 millions de dollars en 2016 à 67 millions de dollars en 2017, affichant une hausse de 91,4 %.

Néanmoins, le pays le plus touché reste le Nigeria, qui après avoir perdu 550 millions de dollars en 2016, à cause des cyber-infractions, a vu leur incidence financière augmenter de 18% pour atteindre 649 milliards de dollars.

Agenceecofin



Nos partenaires