Côte d’Ivoire : la mine Yaouré produira son premier lingot d’or en décembre 2020

 La compagnie minière Perseus Mining a publié jeudi les résultats de l’étude d’ingénierie détaillée (FEED) de son projet aurifère Yaouré en Côte d’Ivoire.

Selon l’étude FEED, il faudra un capital de 264 millions $ (comprenant une provision pour éventualités de 8%) pour développer le projet, soit 0,5% de plus que l’estimation de l’étude de faisabilité définitive.

L’étude prévoit que l'usine de traitement soit mise en place en vertu d'un contrat d'ingénierie, d'approvisionnement et de construction. D’après les plans actuels de la compagnie, la première production d'or devrait avoir lieu à Yaouré en décembre 2020.

«La réalisation de l’étude FEED est une étape importante vers le développement de Yaouré, notre troisième mine d’or. L’étude a été achevée dans les délais et dans les limites du budget et a donné des résultats satisfaisants.», commente le DG de Perseus, Jeff Quartermaine (photo).

Il a indiqué que la compagnie peut désormais «avec confiance» faire progresser la mise en œuvre de son plan financier, qui comprend le déploiement d’un programme de financement par emprunt pour compléter une combinaison de réserves de trésorerie existantes et de flux de trésorerie futurs attendus de ses deux actifs existants (les projets Sissingué et Edikan).

La mine Yaouré a la capacité de produire 1,36 million d’onces sur une durée de vie de 8,5 ans.

Agenceecofin



Nos partenaires