Côte d’Ivoire : le gouvernement adopte un budget 2018 de 12 milliards $, dont 1/3 en faveur des populations défavorisées

Le gouvernement ivoirien a adopté, en conseil des ministres du mercredi 04 octobre 2017, un projet de budget pour l’année 2018, s’équilibrant en ressources et en charges à 6723,5 milliards FCFA (environ 12,06 milliards $).
Les ressources sont constituées à plus de 80% de ressources intérieures, fiscales et non fiscales, tandis que les investissements représentent 29,6% des dépenses. Les dépenses pro-pauvres, c’est-à-dire en faveur des populations défavorisées, sont évaluées à 2290,8 milliards FCFA (environ 4,11 milliards $), en augmentation de 10,7% par rapport à 2017.
Selon le gouvernement ivoirien, « le projet de budget pour l’année 2018 a été élaboré dans un contexte sociopolitique et économique moins favorable, marqué par des chocs externes et internes enregistrés en début d’année 2017 ». Toutefois, « l’économie nationale devrait conserver sa dynamique de consolidation en 2018 avec une croissance projetée à 8,3 % tirée par l’ensemble des secteurs d’activités, en particulier les secteurs tertiaire et secondaire, dont les contributions à la croissance sont estimées respectivement à 3,7 % et 2,3 % ».
Toujours selon le gouvernement ivoirien, ce projet de budget 2018 permettra la poursuite de la mise en œuvre de ses priorités à travers, notamment, l’accroissement de l’offre d’infrastructures socio-économiques et de services de base. Mais aussi par l’amélioration du système d’éducation pour l’adapter au mieux au marché du travail, la consolidation du système de santé afin de le rendre davantage accessible aux couches les plus démunies. Et enfin, l’amélioration de la situation alimentaire de la population.
Par ailleurs, « le projet de budget de l’année 2018 accorde également une attention particulière à la création d’emplois, notamment pour les jeunes, et intègre la nécessité du renforcement du dispositif sécuritaire et de défense pour la rendre plus résiliente dans le contexte sous régional actuel de menaces terroristes » précise le communiqué du Conseil des ministres.
A noter que le projet budget de l’année 2018 est en hausse de 4,3 % par rapport au budget rectifié de l’année 2017 qui s’élevaient, quant à lui, à 6447,6 milliards FCFA (environ 11,56 milliards $).
On se rappelle, à cet effet, que le budget 2017, initialement de 6501,4 milliards FCFA (environ 11,66 milliards $), avait connu une baisse de 53,8 milliards FCFA (environ 96,5 millions $), suite à une loi de finance rectificative adoptée en juin 2017 par le parlement ivoirien.
Cette situation avait été occasionnée par l’environnement socio-économique au premier trimestre 2017, marqué par des chocs extérieurs et intérieurs, liés notamment à une baisse des prix des marchandises générales de 9,3%, une baisse d’environ 35% du prix du cacao, un retour à la hausse des prix du pétrole brut et à des revendications sociales des fonctionnaires et des militaires ivoiriens. Ainsi, la croissance économique 2017 initialement prévu à 8,9% avait révisée à la baisse à 8,5%.
Agenceecofin

Annonces

NewsLetter

Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter



Nos partenaires