Deux mois après son lancement, 8000 demandes d’enregistrement ont déjà été reçues pour le «.africa »

ZA Central Registry, l’organisation en charge de la gestion du «.africa », a annoncé avoir reçu 8 000 demandes d’enregistrement pour le nom de domaine depuis son lancement. A la mi-juin, en pleine phase pilote, ce nom de domaine comptait encore 981 enregistrements.
« De nombreuses marques continentales et internationales veulent rattacher leurs sites au nom de domaine .africa parce qu'elles reconnaissent l'importance d'être associées au brillant avenir de l'Afrique », explique Lucky Masilela (photo), PDG de ZA Central Registry.
Les opportunités économiques créées par « .africa », aux coûts moins élevés que les noms de domaines habituellement utilisés sur le continent, et la révolution numérique en cours en Afrique pourraient expliquer la ruée des entreprises vers le nom de domaine africain.
A titre de rappel, Il faut payer 18 dollars pour rattacher l’extension «.africa » à l'adresse d'un site web, alors que l’enregistrement d’un site sur un domaine national peut coûter jusqu’à 250 dollars dans certains pays africains.
Agenceecofin

Annonces

NewsLetter

Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter



Nos partenaires