Liste noire des paradis fiscaux : deux pays africains épinglés par l’UE

La Tunisie et la Namibie font partie des pays «qui ne font pas le nécessaire pour lutter contre l’évasion fiscale», selon l’Union européenne.
Les deux pays se trouvent sur la liste des paradis fiscaux publiée cette semaine par l’organisation et comprenant au total 17 Etats. Tous sont sommés de mettre en œuvre des mesures de transparence et d’équité fiscale nécessaires pour ne plus être le réceptacle des évasions fiscales.
Si l’île Maurice, pointée du doigt par les «Panama Papers», n’apparaît pas sur la liste, deux autres pays africains, le Maroc et le Cap-Vert en l’occurrence, auraient pu y figurer. Ils ont été placés dans la liste grise, celle des 47 Etats «qui ont pris des engagements», suite à des négociations avec l’UE.
Agenceecofin

Annonces



Nos partenaires