Monnaie unique de la Cedeao : la « task force » présidentielle en faveur d’une mise en place progressive dès 2020

Le groupe d'intervention présidentiel chargé de la mise en place de la monnaie unique de la Cedeao s'est réuni ce mercredi à Accra. Les chefs d’États présents ont réaffirmé leur volonté de la mettre en place dès 2020, avec une réduction du nombre de critères de convergence et la création d'un Institut monétaire de la Cedeao en 2018.
La cinquième réunion de la « task force » présidentielle sur le programme de la monnaie unique de la Communauté économique de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) s’est tenue le mercredi 21 février à Accra, au Ghana.
 
Les présidents Nana Akufo-Addo (Ghana), Mahamadou Issoufou (Niger) et Alassane Outtara (Côte d’Ivoire), ainsi que le gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, Godwin Emefiele, qui représentait le président Muhammadu Buhari, y ont notamment participé.
 
Création d’un Institut monétaire de la Cedeao en 2018
Les chefs d’États présents ont réaffirmé leur volonté de mettre en place la monnaie unique dès 2020. Ils ont également défendu à nouveau une « approche graduelle », privilégiant le démarrage de l’union monétaire avec les pays qui respectent les critères de convergence. Les autres économies de la région pourraient rejoindre ultérieurement la monnaie unique.
Parmi les nouveautés figurent notamment « le recentrage et la réduction des critères de convergence de onze à six », ainsi que « la création d’un Institut monétaire de la Cedeao en 2018, pour fédérer et rationaliser les multiples institutions existantes », d’après les déclarations de Mahamadou Issoufou.
 
Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/535107/economie/monnaie-unique-de-la-cedeao-...



Nos partenaires