Comme Bill Gates, l'homme le plus riche d'Afrique Aliko Dangote attaque le gouvernement kenyan sur la corruption

Il y a quelques semaines, la deuxième personne la plus riche du monde, Bill Gates a blâmé les dirigeants du Nigeria pour leur négligence dans le développement de leur pays. L'homme le plus riche d'Afrique, Aliko Dangote, a depuis suivi son pas quand il a reproché au leadership du Kenya sa cupidité et son incapacité persistante à accorder la priorité aux questions d'intérêt national en matière de développement.

 

S'adressant à un journaliste kényan de renom, Jeff Koinange, il a mis un terme à ses projets de construction d'une méga cimenterie au Kenya après avoir été découragé par les principaux décideurs du pays qu'il a qualifié de "plus corrompus que les Nigérians".

 

Parlant de son émission de petit-déjeuner dans une station FM locale, Jeff a partagé une conversation privée qu'il avait avec Dangote quand il a assisté au mariage de la fille du milliardaire au Nigeria le mois dernier.

"Je lui ai demandé: 'Al Hajj quand reviendras-tu au Kenya?' Et il a dit 'Jeff, il y a des gens à cet endroit (Kenya) qui mettent la cupidité et l'intérêt personnel avant les intérêts nationaux. Je ne pensais pas que le Kenya serait plus corrompu que le Nigeria. "" Koinange a raconté sur l'air.

 

Dangote, qui a été estimé à 1.500 milliards de shillings par Forbes, a visité le Kenya en septembre 2013 dans le cadre d'une délégation de 50 hommes d'affaires nigérians fortunés accompagnant le président de l'époque, le président Goodluck Jonathan.

Le magnat nigérian a récemment poussé l'usine vers le Kenya jusqu'en 2021, après avoir prévu de construire une usine de ciment sur le marché local l'année prochaine.

 

Dangote est largement connu pour avoir utilisé des prix plus bas pour gagner des parts de marché sur de nouveaux marchés et son entrée retardée donnera un peu de répit aux acteurs existants dans un marché qui connaît déjà une vive concurrence.

 

Annonces



Nos partenaires