Des investisseurs américains intéressés par le marché TIC du Nigeria

En marge de la 72ème session ordinaire de l’assemblée générale des Nations Unies, tenue à New-York du 19 au 25 septembre 2017, des investisseurs américains ont manifesté leur intérêt pour une potentielle entrée ou un renforcement de leur présence sur le marché TIC et télécoms nigérian. Ils ont exprimé ce désir lors du dîner d’affaires organisé, le 20 septembre 2017, par le conseil US-Nigeria (USNC), une plateforme commerciale dédiée au renforcement des liens commerciaux entre les Etats-Unis et le Nigéria.
D’après le communiqué de l’USNC, les dirigeants des entreprises nigérianes et américaines, conviés à cette rencontre, ont échangé sur la nécessité de créer un cluster TIC concurrentiel qui contribuera à l’essor d’une économie numérique au Nigeria, propice à la croissance accélérée du pays.
Plusieurs entreprises américaines impliquées dans le secteur des TIC et télécoms, à l’instar de  Google, IBM, Tetra Tech ou encore American Tower Corporation, ont pris part à la rencontre aux côtés de grands groupes spécialisés dans l’investissements tels que Citi, Denham Capital, Fairfax Africa, CRE Ventures, Development Partners International, Atlas Mara, Greylock Capital, Greenwich Partners, Smith Graham, Prince Street Investment Management et Zephyr Management.
Lors de la première édition de l’ICT stakeholders, organisée le 23 janvier 2016 à Ibadan, au Nigeria, Adebayo Shittu, le ministre des technologies de la communication, avait présenté quelques étapes essentielles pour faire des TIC un moteur de la croissance nationale : la mise en place d’une politique de l’innovation, la migration vers le Nigeria intelligent, l’augmentation du taux de pénétration du haut débit. Les investisseurs américains pourraient aider le Nigeria à réaliser ces différents objectifs.
Agenceecofin

Annonces

NewsLetter

Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter



Nos partenaires