Facebook réfléchit au lancement d'une version payante et sans publicité

a page d’accueil de Facebook indique, depuis de nombreuses années, que le service est gratuit et qu’il le restera toujours. Mais le récent scandale lié à la fuite de données de 87 millions de ses utilisateurs a réactivé en interne chez Facebook l'hypothèse d'une version sans publicité du réseau social dont les membres paieraient un abonnement, selon l’agence Bloomberg.

Facebook mènerait actuellement une étude de marché dans le but de connaître l’opinion des utilisateurs au sujet d’une version payante et sans pub, sous forme d’abonnement.

Pour le site de Mark Zuckerberg, la question n’est pas tant de savoir si les utilisateurs actuels sont prêts à payer, mais si des personnes non-inscrites sur le réseau social, souvent par défiance, seraient prêts à franchir le pas si on leur promettait que leurs données ne seraient pas exploitées.

Le succès mondial du réseau social, qui réunit désormais 2,2 milliards d'utilisateurs actifs sur la planète, s'est fondé sur un modèle économique d'utilisation entièrement gratuit et financé par la publicité en ligne.

La société a déjà envisagé de lancer un tel service auparavant, rapporte Bloomberg, mais les réflexions en interne à ce sujet auraient repris à la suite du "scandale" de la société britannique Cambridge Analytica, qui a pu "aspirer" les données personnelles de 87 millions d'utilisateurs de Facebook, sans leur consentement. Toujours selon le média américain, il ne s'agirait que d'une hypothèse de travail ayant un certain soutien au sein de Facebook, lequel s'apprête par ailleurs à diversifier son offre avec la création à venir d'un site de rencontre.

http://www.ccilci.org



Nos partenaires