Hyatt va ouvrir six hôtels en Afrique d'ici 2020, doublant sa présence sur le continent

La chaîne internationale d'hôtels, Hyatt Hotels & Resorts, envisage d’ouvrir six nouveaux hôtels en Afrique, d'ici 2020, a annoncé la société dans un communiqué, mercredi.
L’enseigne cible, a priori, les marchés algériens, camerounais, sénégalais, éthiopien, et aussi deux des pays où elle est déjà présente, le Maroc et la Tanzanie.  2 100 emplois pourraient être créés, selon le communiqué.
A terme, Hyatt recherche plus d'opportunités pour se développer en Afrique de l'Est. L’attrait pour cette sous-région, l’une des plus dynamiques du continent, est impulsé par la multiplication des investissements publics orientés vers les infrastructures, les fortes croissances économiques enregistrées, la stabilité dans la zone, la montée de la classe moyenne et le tourisme. Au premier semestre 2017, les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de 14%, en glissement annuel, dans la sous-région.
Entre autres, le Rwanda, le Kenya, l'Ouganda, le Mozambique, le Ghana et la Côte d'Ivoire,  sont également dans la ligne de mire du groupe américain basé à Chicago.
Selon l'Organisation des nations unies pour le tourisme, le nombre des arrivées de touristes internationaux en Afrique subsaharienne a progressé de 11% en 2016.  Une performance qui a continué au premier semestre de cette année.
Agenceecofin

Annonces



Nos partenaires