L’Afrique s’est octroyée la part du lion dans les investissements de private equity ciblant le secteur minier en 2017

Le continent africain a attiré 45% des investissements de private equity ciblant le secteur des ressources minières en 2017, apprend-on d'une compilation de données fournies par le firme britannique Berwin Leighton Pairsner, qui occupe une place importante dans le conseil d'affaires.
Au total, 2,3 milliards $ ont été investis dans le cadre de 60 deals de private equity ciblant le secteur des mines. L'Afrique avec ses 13 deals, a attiré 1,036 milliard $. Elle est suivie de l'Australie dont le secteur minier a attiré 423 millions $ d'investissement privé dans le cadre de 11 deals.
 
Le cuivre est le minerai qui a attiré le plus d’investissements avec près de 1 milliard $ capturés. Il est suivi de l'or et des minerais servant à produire des batteries. 
Selon Alexander Keepin, auteur du rapport et partenaire au sein de la firme britannique, 2018 devrait être une année tout aussi dynamique pour le private equity minier. 
« Les prises de participation stratégiques devraient continuer à être la forme d'engagement la plus répandue des investissements dans le secteur. Les minerais pour batteries, le cuivre et l'or devraient continuer à être les matières premières les plus ciblées », a-t-il fait savoir.
agenceecofin.com
 
 
 
 
 



Nos partenaires