Le « Rwanda Investigation Bureau » vient d’être créé

Le Président Paul Kagame a nommé lundi le colonel Jeannot Ruhunga au poste de Secrétaire Général du « Rwanda Investigation Bureau » (RIB) nouvellement établi, tandis que Madame Isabelle Kalihangabo a été nommée Secrétaire Général adjoint.

Le « RIB » reprendra certaines des fonctions techniques et professionnelles actuellement exercées par la « Police Nationale du Rwanda » (RNP), y compris les fonctions de la Police Judiciaire, l’enquête criminelle et antiterroriste, le renseignement sur le crime et l’enquête sur les crimes économiques et financiers.

« La nomination de la direction de RIB signifie que la structure est maintenant en opérationnelle », a déclaré hier à New Times, Monsieur Johnston Busingye, Ministre de la Justice.

« Ce n’est pas encore terminé, mais ceci est l’étape suivante de tout ce que nous avons fait : préparer la logistique et le personnel et la suite sera annoncé à un stade ultérieur. Mais nous avons maintenant la direction qui est en place « .

Selon Monsieur Busingye, le « RIB » fonctionnera comme un organe public spécialisé mais sera sous la supervision du ministère de la Justice, tout comme la Police Nationale du Rwanda, les Services Pénitentiaires du Rwanda et l’Autorité Nationale des Poursuites Publiques, entre autres institutions.

« C’est un organe indépendant. Le ministère assurera la coordination et la représentation au Cabinet. Le ministère préside également le haut conseil qui comprend les autres agences (sous le ministère de la Justice) « , a-t-il dit.

En créant le Bureau, le Gouvernement cherche à se concentrer sur le sommet des crimes ordinaires, des crimes transfrontaliers, des cyber crimes, des crimes liés au terrorisme et à les amener au niveau professionnel suivant.

« Il s’agit d’ajouter de la valeur aux aspects liés à la primauté du Droit : La professionnalisation de la détection des crimes, la prévention, les enquêtes et les poursuites pénales. Cela implique d’élever le profil des personnes qui travaillent dans l’organe et un certain nombre de choses « , a-t-il dit

Le Ministre Busingye a noté que, bien que le nouveau Bureau d’Investigation marque la fin pratique du Département des Enquêtes Criminelles de la Police et incorpore son mandat dans les « RIB » conformément aux lois régissant les services de sécurité, le nouvel organe n’entrera pas en collision mais complètera d’autres agences dans le domaine connexe comme les « Services Nationaux de Renseignement et de Sécurité » (NISS) et la « Direction du Renseignement Militaire » (DMI).

« Si l’on recueille des informations qui pourraient mener à des poursuites pénales, ces informations pourraient être transmises à l’agence qui engagerait des poursuites pénales. Si l’on a de l’information menant à la prévention du crime, cette information sera transmise à l’agence de prévention. Je ne prévois aucun manque de limites « , a expliqué le Ministre Busingye.

«La Police s’est développée massivement depuis 2005 (quand elle a été formée) et elle continue à être plus professionnelle pour assurer la loi et l’ordre. Mais ces changements peuvent être appelés dans le cadre du voyage que nous faisons en tant que pays. Le RIB est beaucoup plus important mais il inclut le CID », a-t-il déclaré.

Le Secrétaire Général de la RIB et la Secrétaire Général adjoint ont été nommés par décret présidentiel conformément à la loi.

La loi portant création de l’Agence exige qu’avant d’assumer leurs fonctions, le Secrétaire Général et la Secrétaire Général adjoint fassent publiquement leur serment devant le Président de la République.

À propos des personnes nommées

Profils

Le Colonel Jeannot Kibezi Ruhunga, 54 ans, est un officier supérieur des « Forces de Défense Rwandaises » qui a gravi les échelons au cours des vingt dernières années. Jusqu’à sa nomination, en tant que Secrétaire Général du RIB, il servait en tant que chef de J2 à Quartier General de la RDF (en charge du renseignement militaire et de la sécurité depuis 2016).

Auparavant, il a été instructeur en chef au Collège de Commandement et d’Etat-major de la RDF (2015 à 2016), juge au Tribunal militaire rwandais de 1999 à 2003 et Commissaire du Renseignement de la Police Nationale du Rwanda de 2005 à 2009.

Il est titulaire d’une licence en Droit (Université nationale du Rwanda) et d’une maîtrise en études internationales de l’Université de Nairobi.

Il est marié et père de deux enfants.

******************************************

Madame Isabelle Kalihangabo, 46 ans, est une experte en Droit. Entre 2000 et 2004, elle a travaillé à la Cour Suprême, au sein du Département des Juridictions Gacaca.

De 2004 à 2007, elle a été nommée juge à la Haute Cour et, d’octobre 2007 à mars 2014, Mme Kalihangabo a été Procureur Général adjoint, en charge des services consultatifs juridiques au Ministère de la justice.

Jusqu’à sa nomination, elle était Secrétaire Permanente au ministère de la Justice, poste qu’elle occupait depuis mars 2014.

Elle est titulaire d’une maîtrise en Droit International des Affaires de l’Université « Queen Mary » de Londres. Elle est mariée et a deux enfants.

Panoractu

Annonces



Nos partenaires