Sénégal : l’aéroport international Blaise Diagne sera mis en service en décembre, Léopold Sédar Senghor fermera le lendemain

 Au Sénégal, l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass sera mis en service le 7 décembre prochain, a déclaré ce mercredi Cheikh Diouf, Chef du département logistique et transport de l’AIBD.
Selon l’agence Senenews, le lendemain (8 décembre), la tour de contrôle de l’aéroport Léopold Sédar Senghor (LSS) de Dakar, sera fermée au profit du nouveau joyau. Le LSS n’assurera donc plus le décollage et l’atterrissage des avions.
« Les contrôleurs aériens vont occuper la tour de Diass et celle de Dakar. Ils vont travailler ensemble, les 6 et le 7 décembre au matin. Tous les contrôleurs aériens, que ce soit à Dakar ou à Diass auront la même visibilité sur le comportement du trafic mais jusque-là, c’est la tour de Dakar qui va gérer. A 11h 59, s’il y a un dernier vol, ce sera le dernier vol de l’aéroport de Dakar.», rapporte l’agence reprenant les explications du responsable sénégalais.
Construit à Diass, près de la nouvelle cité de Diamniadio, à 40 kilomètres de Dakar, l’AIBD qui pourrait devenir le principal aéroport du pays et le plus moderne d’Afrique de l’Ouest, permettra de décongestionner l’aéroport de Dakar, le plus grand du pays doté d’une superficie d’environ 45 km².
Le projet de construction de l’édifice que certains qualifient de « gouffre à milliards », aura duré 10 ans pour plusieurs raisons. Selon les estimations, l’installation pourrait accueillir plus de 10 millions de voyageurs par an.
En juillet dernier, le gouvernement sénégalais avait annoncé la construction d'une ligne ferroviaire de 1 milliard $, connectant le nouvel aéroport à la capitale, Dakar.
Agenceecofin

Annonces

NewsLetter

Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter



Nos partenaires