Ada Osakwe-Comment j’ai quitté le secteur public pour l’entrepreneuriat agricole?

Ada Osakwe,Chief Executive  de Agrolay Ventures,une société d’investissement dédiée à la croissance du secteur agricole et alimentaire en Afrique. Agrolay Ventures est un investisseur dans le secteur agroalimentaire au stade précoce et les entreprises liées à l’alimentation, y compris la Nuli Juice Company , Agroblend Foods

  • Naissance : 1980 – Nigéria
  • Métier : Economiste
  • Fonction : Chief Executive
  • Entreprise : Agrolay Ventures

Ada Osakwe : Débuts
Ada Osakwe grandit à Lagos, elle y fait toutes ses classes jusqu’au baccalauréat. A la suite de son diplôme de fin de cycle, elle part en Europe, en Grande-Bretagne pour continuer ses études. C’est ainsi qu’elle intègre l’université de Hull pour y étudier l’économie. Elle y obtient sa licence en 2003 avec les félicitations. Elle poursuit son cursus à la Warwick Business School avec un master en économie et finance. C’est à partir de ce moment qu’elle s’intéresse plus particulièrement à la finance. Quelques années plus tard, après sa première expérience professionnelle, elle finalise ses études avec un MBA de la Kellog School of Management.

Ada Osakwe : Carrière
A la suite de son master en finance, en 2004, Ada Osakwe rejoint l’équipe en charge des marchés boursiers chez BNP Paribas à Londres. Au bout d’un an, elle participe à une réunion avec la Banque du développement d’Afrique, durant laquelle elle rencontre une de ses membres, originaire du Nigéria. Cette dernière lui conseille de postuler pour travailler sur un programme destinés aux jeunes professionnels avec la Banque de développement d’Afrique. Elle se porte candidate et obtient le poste en 2006. Sa nouvelle position l’oblige à déménager en Tunisie. Elle y reste pendant trois ans, avant de s’engager pour son MBA. A la suite de quoi, elle réalise un stage dans une société financière privée à Lagos. C’est sa première expérience au Nigéria. Elle s’engage ensuite , à partir de 2011, auprès d’une autre société financière, Kuramo Capital Management, à New York. Elle y obtient le poste de vice-présidente. En novembre 2012, elle rejoint l’équipe du ministre de l’agriculture du Nigéria pour le conseiller sur les questions financières, sa spécialité.
De Novembre 2012 à mai 2015, Osakwe a servi de conseiller principal d’investissement pour Akinwumi Adesina, ministre nigérian de l’agriculture et du développement rural. Dans ce rôle, elle était responsable de conseiller le ministre sur toutes les activités liées aux investissements agricoles impliquant des investisseurs du secteur privé, et a mené des initiatives de politique et de financement d’investissement que le ministère a lancé un « Government-enabled, private sector-driven » la transformation agricole Agenda. Parmi diverses initiatives, Osakwe a dirigé le développement et le lancement du Fonds de 100 millions $ pour le financement agricole au Nigeria (Fafin), un fonds de private equity innovante dédiée à l’investissement dans les petites et moyennes entreprises agro-industrielles au Nigeria.
Quand et comment avez-vous trouvé Agroley Ventures?
Agroley a été fondée en mai 2014. La société dispose de quatre investissements: Le jus Nuli Company- une marque de boisson innovante; Nuli Foods- un restaurant qui fait des repas traditionnels africains prêts-à-manger, Bounty- Nature une marque de fruits secs du Nigeria et d’Afrique Courtisan Express- une société nigériane de services logistiques et de la technologie activée. Il est une société d’investissement à travers l’Afrique et à travers la chaîne de valeur dans le secteur agricole.
 
Agroley Ventures est constitué de deux sociétés différentes qui sont le jus Nuli et les aliments Nuli qui sont mes idées. Les deux autres sociétés sont détenues par d’autres entrepreneurs, mais financés par moi. Foods Nuli et Nuli Juice accent sur tous les fruits frais locaux et de les transformer en produits de jus de prêt-à-boire et les aliments prêts-à-manger.
 
Pourquoi avez-vous quitté votre emploi pour fonder Ventures Agroley?
Je travaillais avec le ministère de l’Agriculture pendant quatre ans et mon patron est le président de la Banque africaine de développement. Je voulais quelque chose de différent. C’est la raison pour laquelle je fonde ma propre entreprise alimentaire. Même si je ne veux pas travailler dans le ministère à nouveau, il m’a aidé à trouver ma passion et a influencé ce que je fais aujourd’hui.
Comment avez-vous trouvé les fonds pour démarrer votre entreprise?
J’ai utilisé toutes mes économies personnelles plus je également obtenu le soutien financier de la famille et des amis. Je n’ai pas obtenu de prêts de la banque.
Quels sont les défis que vous avez rencontrés lors de la première configuration Agroley Ventures?
Je ne l’ai apprehendé comme ma première fois d’entrer dans l’esprit d’entreprise. En fait, j’étais tellement excité que beaucoup de gens ne comprenait pas ce qu’elle était. Je venais de terminer l’execution de la campagne pour mon patron et l’image d’une afrique qui se développe. Je me suis dit que je voulais faire une différence au pays. Les défis ne sont pas différents de ce que beaucoup de gens pensent de jeunes entrepreneurs de mon milieu,le Nigeria. Le coût élevé de l’entreprise, le manque d’infrastructures de base et de se faire entourer de gens d’expérience pour travailler avec toi. À un certain moment, je faisais des choses que je n’étais pas censé faire. Il faut aussi beaucoup de temps à la formation de ceux qui travaillent pour vous. La formation apporte de la valeur à l’entreprise. Je dirais qu’il est plus difficile le démarrage d’une entreprise au Nigeria qu’à l’étranger.

 
 En tant que production entrepreneur alimentaire, quelles sont les erreurs courantesà éviter dans une entreprise de ce genre?Planifier à l’avance. Vous pouvez commencer petit,et progressivement devenir grand. Quand
Rappelez-vous d’autres personnes tentent également de démarrer quelque chose et ils
pourraient copier votre produit.Vous devriez envisager comment défendre votre produit et le
marché.votre marque est synonyme de qualité et de propreté. Lorsque vous communiquez ce
que votre marque signifie à vos consommateurs, il sera difficile de copier votre produit et
même si ils essaient de le faire, ils ne réussiront pas parce que votre produit est unique.
 
La suite sur http://www.interafriquenews.com/ada-osakwe-jai-quitte-secteur-public-len...

 

Annonces

NewsLetter

Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter



Nos partenaires