Comment j’ai quitté la France et mon job à 3200 euros par mois pour vendre des perles

C’est en avril dernier que j’ai fait ce choix. Celui de partir, quitter la grande tour de cette entreprise du CAC 40 situé du côté de l’esplanade de la Défense, pour vendre les perles des femmes sud-africaines sur internet.

À 25 ans à peine, alors que je venais tout juste de décrocher mon Master 2 dans une Grande Ecole de Commerce, mon premier emploi juste après la fin de mon alternance, j’ai commencé à sentir la dépression s’installer en moi. Plus les mois passaient et plus je me demandais, si c’était « ça »au fait la vie ? Oui « ça » ! Tu sais cette routine pesante qui t’abrutit, ces tâches répétitives sans intérêt pour toi et souvent même pour les personnes qui te demandent de les effectuer.

Communément appelé Métro-boulot- dodo, moi je l’appelais « la mort à petit feu ». Je prenais de plus en plus conscience de mon mal-être quand mes amies me demandaient de sortir et que je ne voulais pas, tout ça parce que mon travail de consultante m’anéantissait de plus en plus, me faisait perdre l’estime de moi et m’éloignait des accomplissements de la vie dont j’avais toujours rêvé.

Deux mois avant cela, je revoyais des amis que j’ai connus deux ans plus tôt en Afrique du Sud et une d’entre-elle m’a parlé de la fermeture de son association de personnes en situation de handicap qui fabrique des bijoux en perles. Autant dire que lorsque j’ai vu les bijoux, j’ai été conquise et très désolée par cette situation. Je suis rentrée en France impuissante. Elle continuait de me raconter les difficultés que rencontraient son équipe après la fermeture de cette association.

Devenir le leader des bijoux made in Africa

Très vite j’ai quitté mon emploi et j’ai entamé les démarches pour une nouvelle vie en Afrique du Sud. J’ai investi toutes mes petites économies et repris cette association anciennement nommée Ikhaya Elite pour en faire une entreprise sociale. J’ai embarqué ma sœur avec moi dans l’aventure et notre objectif est de faire d’Ikhaya Mossy (La Maison Unique) le leader des bijoux made in Africa dans le monde.

nos bracelets

La suite sur https://www.maddyness.com/entrepreneurs/2016/11/09/maddyrex-jai-quitte-l...

Annonces



Nos partenaires