Dakar : l'entrepreneuriat féminin à l'honneur

Le Forum Women in Africa entend soutenir, promouvoir et accompagner les femmes entrepreneures du continent. Il vient de tenir son premier sommet en Afrique subsaharienne.

 

« Une rencontre qui fera date pour l'entrepreneuriat féminin en Afrique. » C'était l'ambition, ce jeudi 12 avril, du forum Women In Africa (WIA), créé en 2017 par Aude de Thuin qui a rassemblé près de 200 femmes d'influence – et quelques hommes – de tout le continent Africain, d'Europe ou encore d'Amérique du Sud. Le pinacle des femmes entrepreneures du continent s'est fait passer le micro dans le cadre enchanteur de l'École des sables de Toubab Dialao, au sud de Dakar. L'école de danse a été fondée en 1998 par la chorégraphe bénino-sénégalaise Germaine Acogny, qui, en plus d'être une danseuse d'envergure mondiale, jouit d'une expérience entrepreneuriale et artistique atypique.

 

 

On pouvait ainsi partager la success-story de Fatoumata Ba, fondatrice et directrice de Jumia, première « licorne » africaine valorisée à plus d'un milliard d'euros. Ou encore s'inspirer de la ténacité de Ndèye Thiaw, seule femme directrice associée du fonds d'investissement Brightmore Capital, pour se faire une place dans le secteur bancaire : « En Afrique, le milieu financier est particulièrement déséquilibré et difficile d'accès pour une femme. »

 

 ©  DR

 



Nos partenaires