Deux étudiants rwandais développent une application pour enseigner aux adolescents la santé reproductive

Bien que le Rwanda ait fait de grands progrès pour se rétablir complètement des horreurs du génocide de 1994, les secteurs clés du pays, comme la santé et l'éducation, sont encore bien inférieurs aux normes requises.
 
Un nombre important d'enfants dans le pays ne vont pas à l'école et les quelques-uns qui ont de la chance d'accéder à une classe ne reçoivent pas la qualité requise de l'éducation.
 
En conséquence, beaucoup de jeunes rwandais n'ont même pas la connaissance la plus fondamentale de la santé reproductive.
 
Il est inutile de dire que ce déficit apparent a énormément contribué au nombre croissant de grossesses précoces et à la propagation continue des maladies sexuellement transmissibles comme le VIH / SIDA chez les adolescents du pays de l'Afrique de l'Est.
 
Néanmoins, deux jeunes Rwandais espèrent modifier le statu quo avec leur nouvelle application Web et mobile qui permet aux adolescents d'accéder à l'information relative à la santé reproductive.
 
L'application, Tantine, est une plate-forme qui offre aux adolescents, aux jeunes adultes et aux parents un accès complet à des informations fiables et professionnelles sur la santé de la reproduction via leurs téléphones mobiles, tablettes et ordinateurs Android.
 
L'application est une création de Muzungu Hirwa Sylvania, âgée de 23 ans, et Uhirwa Sylvie, 21 ans, qui sont des étudiants en médecine à l'Université du Rwanda.
 
Sylvania a fait du bénévolat pour plusieurs projets de santé publique dans le pays et est un activiste certifié des droits de l'homme, tandis que Sylvie est fascinée par l'action d'aider les membres vulnérables de la société.
 
Elle est également un défenseur de l'autonomisation des femmes et estime que le soin des adolescents s'occupe de l'avenir de la nation.
 
Les deux travaillent actuellement avec une équipe de médecins et de psychologues professionnels pour offrir des services d'éducation, de mentorat et de conseil en santé procréative aux adolescents rwandais.
 
Ils travaillent également avec des volontaires pour distribuer des comprimés de tantine aux personnes vivant dans des camps de réfugiés au Rwanda.
 
«Nous avons pensé à apporter ces tablettes et à établir un centre où elles [les jeunes] peuvent venir et accéder à Internet», a déclaré Sylvie à The Morning Call lors d'une interview récente.
 
Les experts du développement de l'enfance affirment que les grossesses chez les adolescentes dans les régions rurales du Rwanda demeurent un problème grave malgré les nombreuses interventions du gouvernement et des organisations non gouvernementales.
 
Ces grossesses ont été largement attribuées au manque de prise de conscience des risques encourus. Mais avec des inventions simples et fiables telles que Tantine, le futur semble brillant.
Face2face Africa

Annonces

NewsLetter

Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter



Nos partenaires