Emmanuel Mudiay, De La Guerre Civile Congolaise Au Week-End All Star

12 février 2016, Staples Center. Le public est en transe. Il applaudit à un autre tir à 3 points, sur une action digne d’un hall of famer. Pourtant, on n’est pas encore aux All-Star Game. Ce n’est que le Rising Stars Challenge et l’auteur du panier qui déclenche cette ovation n’est ni Stephen Curry, ni James Harden. Souriant, le jeune meneur congolais de l’équipe internationale, Emmanuel Mudiay, retourne se placer pour défendre. Son visage ne laisse transparaitre aucune autre émotion qu’un plaisir affiché de se trouver sur ce parquet. Mais on devine au fond de lui une grande satisfaction, car il y a quelques mois ce Congolais, qui a vécu la guerre civile, évoluait encore en Chine, loin des projecteurs de la NBA.

 

Bien malin qui aurait prédit au jeune Emmanuel Mudiay qu’il jouerait en NBA, au poste de meneur pour les Denver Nuggets. En effet, c’est très loin des États-Unis, en République Démocratique du Congo que commence l’histoire de l’un des rookies les plus en vue de la NBA. Emmanuel Mudiay est né le 5 mars 1996 à Kinshasa, en pleine guerre civile. Son père meurt d’ailleurs peu de temps après sa naissance, des affres de cette guerre. À partir de ce moment la vie de la famille Mudiay, composée d’une mère et de ses trois garçons, va devenir très mouvementée. « Parfois, j’y repense, révèle le benjamin de la fratrie. Je sais ce qui s’est passé, mes frères, ma mère, ma famille m’en reparlent de temps en temps. Ce n’était pas de bons moments, mais de mauvais souvenirs même pour nous tous. Mais aujourd’hui, heureusement, tout se passe bien. Mais je n’oublie rien », révèle Emmanuel à un journaliste de RFI. Finalement, Emmanuel, ses deux grands frères et sa mère vont réussir à rejoindre les Etats-Unis en 2001. C’est dans ce pays qu’Emmanuel, à l’instar de ses frères, va découvrir le basket-ball. Très doués, les deux frères d’Emmanuel se font un nom au niveau universitaire. Celui-ci ne tarde pas à suivre leurs traces et se fait repérer dès le collège par de nombreux dénicheurs de talents.https://ecceafrica.com/emmanuel-mudiay-guerre-civile-weekend-allstar/



Nos partenaires