En Dix Ans, Jean-Claude Biver S’est Approprié Le Football Mondial

Après la Bundesliga, la Premier League et tant d’autres, Tag Heuer s’allie avec la Liga espagnole. Dans le sport roi, le patron horloger de LVMH ne laisse que des miettes à ses adversaires

 

 Les panneaux des arbitres de l’Euro, estampillés Hublot, viennent à peine de quitter les écrans. La prestation de co-entraîneur de Cristiano Ronaldo, ambassadeur de TAG Heuer, circule encore sur les réseaux sociaux. Mais déjà, Jean-Claude Biver en remet une couche.

 

Moins de 72 heures après la fin de l’Euro 2016 en France, le patron du pôle horloger du groupe LVMH, qui chapeaute entre autres ces deux marques, a annoncé, mercredi, la signature d’un partenariat de trois ans avec la Liga espagnole. Objectif premier: faire grandir la réputation de la marque en Espagne et, via la renommée de ce championnat et de ces clubs phares que sont le Real Madrid, le voisin de l’Atlético et l’ennemi juré de Barcelone, en Amérique du Sud.

 

«Empêcher les suiveurs»

Second objectif: ne rien laisser à la concurrence. Dans le créneau du ballon rond ou dans un autre, «si l’on veut continuer à être premier et leader, il ne faut pas laisser les suiveurs s’insérer. Il nous faut occuper les principaux axes d’entrée pour les y empêcher», explique Jean-Claude Biver, contacté par téléphone mercredi.

 

Les grandes voies d’accès au football de haut niveau sont effectivement bloquées. En moins d’un an, TAG Heuer s’est allié avec la Bundesliga allemande et la Premier League anglaise. La marque, reprise en mains par Jean-Claude Biver en 2014, associe aussi son image à la Copa America – équivalent sud-américain de l’Euro – aux championnats chinois et nord-américain, à l’équipe nationale australienne et aussi, donc, à Cristiano Ronaldo, triple Ballon d’or et désormais champions d’Europe avec le Portugal.https://www.letemps.ch/economie/2016/07/13/dix-ans-jeanclaude-biver-sest...

Annonces

NewsLetter

Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter



Nos partenaires