Le Nigeria prépare une révolution dans son secteur automobile

Le Nigéria prévoit d’augmenter la proportion de fabrication locale dans l’industrie de l’automobile à 80% d’ici 2023. La nation ouest-africaine envisage d’assembler 50 000 véhicules par an au cours des cinq prochaines années par rapport aux 10 000 assemblés en 2014.

 

Selon Luqman Mamudu, directeur de la politique et de planification pour le conseil national de l’automobile basé à Abuja, l’objectif du gouvernement nigérian est de développer des plates-formes de fabrication et d’assemblage de véhicules afin de réduire le coût annuel d’importation de véhicules qui est de 9 milliards de dollars.

 

Ce nouvel objectif va permettre au pays de relancer sa croissance économique qui devrait stagner cette année de 3,2% contre 6,3% en 2014, en raison de la chute des prix bruts (pétrole) qui ont plongé jusqu’à 50% l’année dernière.

 

 

ecceafrica.com



Nos partenaires