Mouhamed Diakité, l’émancipation en Afrique par le smartphone

Un entrepreneur ivoirien est lauréat du prix Digital Africa 2017 grâce à une application qui permet de transférer de l’argent vers l’international, de réaliser des achats à l’aide d’un téléphone et de participer au développement économique de l’Afrique.

Dans le cadre du sommet entre l’Union africaine et l’Union européenne qui se déroule les 29 et 30 novembre à Abidjan, la seconde édition du concours Digital Africa récompense dix start-up actrices de l’innovation numérique en Afrique. «Ce prix, on me le remet dans mon pays, devant ma famille, mes amis et même mes concurrents», sourit le fondateur et PDG d’ethicPhone, Mouhamed Diakité, lauréat du prix dans la catégorie : «Territoires : défi urbain, transformation rurale, smartcity».

L’entrepreneur de 46 ans a intégré cet été Station F, le «plus grand campus de start-up du monde», lancé par Xavier Niel en 2013 dans le XIIIe arrondissement de Paris. L’espace concentre 1 000 entreprises, 3 000 postes de travail et a une capacité maximale de 9 000 personnes. Mouhamed Diakité nous accueille dans cette ruche bourdonnante avec un regard qui en pompe le miel, l’habitant d’Aulnay-sous-Bois savourant «le chemin parcouru». Le prix Digital Africa s’ajoute aux nombreuses récompenses venues sanctionner une odyssée née en 2014 au sein de l’incubateur Nord/Sud Bond’innov à Bondy (Seine-Saint-Denis). Le PDG d’ethicPhone parie sur une formule 3 en 1 : appeler, transférer et payer depuis un mobile.

En savoir plus sur http://www.liberation.fr/planete/2017/11/29/mouhamed-diakite-l-emancipat...

Annonces



Nos partenaires