Programme AEA Gabon : Les Entrepreneurs Gabonais doivent aussi bénéficier de 1 million de dollars .

 

Contrairement à l’Afrique anglophone, la zone francophone se démarque par son manque de dynamisme sur le terrain des affaires.  Les précédentes éditions du programme de mentoring et de financements des idées et initiatives africaines, AEA (African Entrepreneurship Award) l’ont également prouvé.

Pour remédier à cela,   M. Geoffroy Foumboula en sa qualité de gérant d’un accélérateur d’entreprises et membre du Top50 de l’édition 2016, a opté d’accompagner 250 jeunes entrepreneurs gabonais pour ce programme. L’objectif ici est de leur faire également bénéficier des 1 millions de dollars à la clé.

Il nous explique en quatre points la stratégie qu’il compte mettre en place pour y arriver ainsi que les objectifs fixés.

 

  1. M. Geoffroy Foumboula, veuillez-nous expliquer ce qu’est le programme AEA ?

Le prix de l’entreprenariat africain traduit en anglais, African Entrepreneurship Award est une compétition continentale récompensant 10 meilleurs projets entrepreneuriaux qui contribuent au développement du continent africain, dans l’éducation, l’environnement et l’innovation.

 

Pour cette année, il a été lancé le 17 février dernier et la date limite de soumissions des candidatures est prévue le 28 avril prochain.

 

Cette compétition a été mise en place en 2015 par la BMCE BANK OF AFRICA et promet une récompense à hauteur de 1 million de dollars aux lauréats. Son originalité réside dans le mentorat offert aux porteurs de projets ou d’idées qui souhaitent soumettre leurs dossiers, que ce soit des jeunes entrepreneurs ou des experts / professionnels de talent.

 

Le processus de soumission se fait en ligne et notre objectif est d’orienter les participants afin que leurs projets soient parmi les meilleurs.

 

  1. Qui peut soumettre son projet ou idée à AEA?

 

Toute personne âgée de 18 ans et plus. Ce dernier doit avoir une idée, un projet ou  une entreprise et surtout la volonté d'entreprendre ou être entrepreneur. Avoir un smartphone ou ordinateur ou tablette avec connexion internet pour remplir son projet en ligne.

 

  1. Que comptez-vous faire concrètement pour que les jeunes porteurs de projets et d’idées gabonais puissent se retrouver parmi les finalistes de ce programme ?

 

Nous avons déjà commencé par 2 sessions d’information sur le programme, les 24 et 28 mars dernier. Dès ce 31 mars, nous passons à la phase mentoring pour la soumission des projets.

 

 

Nous souhaitons aider pendant la période du 31 mars au 28 avril 2017 les participants, à remplir en ligne leurs dossiers de soumission de projets.

 

Le calendrier sera ainsi établi : du 31mars au 03avril, nous prévoyons accompagner 2 groupes de 40 personnes (soit 80 personnes). Du 04 au 6  avril, 2 autres groupes de 40 personnes chacun et du 07 au 20 avril 2 groupes de 45 personnes dont  90 personnes.

 

Du 17 au 28 avril 2017, ce sera la phase de perfectionnement des projets admis et demandant à être complétés.

 

  1. A terme quels sont vos objectifs ?

 

Notre programme envisage accompagner 250 gabonais dans la validation de leurs projets  sachant que plusieurs sont parfois rejetés dès la première étape.

 

Notre approche stratégique repose notamment sur ces différentes étapes :

 

Round 1(top 1000)*: avoir au moins 150 projets de gabonais passer au premier round.

 

Round 2(top 300)*: au moins 100 projets de gabonais passer à ce niveau.

 

Round 3(top 50 AEA)*: voir au moins 25 projets gabonais être admis.

 

Finale (top 37, boot camp de Marrakech)*.

 

Elle se déroulera à Marrakech et réunira les 37 projets les plus pertinents retenus. Le séjour des lauréats est 100% pris en charge par le programme. Au moins 15 projets gabonais devront être présents à ce boot camp.

 

Les participants au top 10 se partageront 1 millions de dollars et notre vœu est d’y trouver au moins 5 gabonais.

 

ZE Hardy

 

 

 

 

Annonces



Nos partenaires