Rencontre avec Lalmas Camara, gérant du premier fast-food africain à Lille

Un sourire qui en dit long sur sa personnalité, un regard perçant et des épaules de rugbyman pour porter son entreprise : voici les ingrédients qui ont fait de Lalmas Camara le gérant du premier fast-food africain à Lille, Afrofoods, à seulement 26 ans.

Originaire de Guinée, Lalmas Camara est arrivé en France en 2010 pour poursuivre ses études d’informatique. Il crée sa première entreprise qui fait faillite rapidement, mais ne désespère pas : « Ce n’est pas grave, j’allais trouver autre chose » nous confie-t-il avec le sourire. Il enchaine ensuite les métiers mais malgré une énergie débordante et un sourire éclatant à toute épreuve, il est rarement satisfait. Son rêve de jeune entrepreneur sommeillait en lui : ouvrir un fast-food avec de la cuisine africaine.

La cuisine africaine et le concept fast-food : le combo parfait

Cela devient même une révélation plutôt qu’un rêve. En 2010, Lalmas entre dans un KFC pour la première fois : « J’ai découvert le système : organisé, astucieux, propre et je me suis dit : quelle bonne idée ! » Mais il a dû calmer ses ardeurs, le Guinéen voulait en effet ouvrir un restaurant de 200 places rapidement. Alors qu’aujourd’hui, avec quelques tables dans un petit local et avec des plats africains qui, juste à l’odeur donnent l’eau à la bouche, il a tout pour s’épanouir.

L’homme voulait pourtant au départ ouvrir un food-truck. Mais faute d’autorisation, il change son fusil d’épaule et choisit finalement son local sur le Bon Coin. « J’ai eu de la chance, je l’ai eu grâce à un désistement ». Avec 6000 euros de travaux à faire, le Guinéen ne se permet pas encore de souffler mais il en rigole : « Je m’en fiche, ça vaut le coup ».

« Rien ne m’arrêtera tant que ça ne sera pas fait »

Lalmas sait garder la tête haute même après plusieurs échecs qu’ils portent fièrement sur ses épaules : « tout ce qui n’a pas marché me sert d’expérience ». Exemple de volonté et de persévérance, le Guinéen n’adopte pas seulement cette ligne de conduite pour lui « je veux montrer aux autres que même si on vient d’un monde où on a presque aucune chance de réussite, la détermination nous permet d’y arriver. » Une philosophie de vie caractéristique de sa personnalité qu’il essaye aussi de transmettre à ses clients, à travers son sourire, son regard, sa culture.

Lalmas affiche sa philosophie de vie sur les murs de son fast-food africain

Cette ténacité, Lalmas l’a toujours eu au fond de lui : « il faut que je réussisse, ce n’est pas un choix, il le faut. » Mais grâce à ces expériences, bonnes ou mauvaises, il est aujourd’hui le gérant d’Afrofoods. Et c’est un succès avec un record actuel de 145 menus par jour. « Si j’avais ouvert ce restaurant il y a 5 ans, je sais que ça n’aurait pas marché ». Et c’est en partie grâce à la communication :« On a annoncé l’ouverture un mois avant. On utilise Facebook, je ne pensais pas que cela avait un rôle si important » confie-t-il.

En savoir plus sur https://sneetch.fr/actu/fast-food-africain-lille/

 

Annonces



Nos partenaires