Oui

Congo : Des agriculteurs tirent profit du développement du marché local des pastèques

Le chapeau de paille de Bakary Fofana protège ses yeux de la lueur éclatante du soleil, mais il lui est impossible d’échapper à la chaleur. De temps en temps, il lève la main droite pour éponger la sueur de son visage.

Le milliardaire camerounais Baba Danpullo engage plus de 300 millions de FCfa dans une fausse transaction immobilière

Oummoul Koulsoumi, une jeune Camerounaise âgée de 39 ans, a réussi à soutirer une somme de plus de 300 millions de francs Cfa au milliardaire Baba Danpullo (photo), présenté par le magazine Forbes comme étant la première fortune d’Afrique subsaharienne francophone, a révélé le tri-hebdomadaire régional L’Oeil du Sahel.

Côte d’Ivoire : Des paysans gagnent de l’argent avec le piment « bec d’oiseau »

Les plants de piment s’étalent à perte de vue dans le champ de Claude Memel. Ici, c’est son « petit territoire », et il est fier lorsqu’il se promène dans le champ. Certains de ses plants de piments atteignent un mètre de hauteur.
Il sourit tel un homme qui a réussi son pari. Mais, il n’avait pas ce regard quand il cultivait les arachides.
Monsieur Memel possède trois hectares de terres à Elibou, dans la sous-préfecture de Sikensi, à 80 kilomètres, au nord d’Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire.
 

Grâce à la tomate, la ville nigériane de Kano se voit déjà en « Dubaï du Sahel »

L’affirmation a de quoi surprendre : « La tomate est plus puissante que le pétrole. » Abdullahi Umar Ganduje lâche pourtant cette phrase comme une évidence. Le gouverneur de l’Etat de Kano, dans le nord du Nigeria, veut croire que le développement économique de son territoire repose sur l’agriculture.D’ailleurs, M. Ganduje fait siens les grands discours du chef de l’Etat, Muhammadu Buhari – dont il est proche –, en faveur de ce secteur encore peu considéré mais qui génère pourtant 16,2 % du PIB et 60 % de l’emploi en Afrique.

Rwanda : comment Kigali devient une destination pour le tourisme d’affaires

Pourtant située dans une zone troublée et très loin de la mer, la capitale rwandaise s’est hissée au troisième rang africain pour les congrès, grâce à des investissements massifs dans les infrastructures d’accueil.
 

Transfert d’argent : le sénégalais Wari part à la conquête du marché mondial

e groupe spécialisé dans le transfert de fonds, Wari, vient d’intégrer la Commission Afrique de la Chambre de commerce américaine. La plateforme sénégalaise de services financiers, déjà bien implantée en Afrique, veut se faire une place de choix sur le marché mondial, notamment américain.

Une journée avec Adamou Boubacar, ce Professeur d’Université française converti dans l’agrobusiness au Niger

Un tour dans une superette de Niamey, précisément dans le rayon réservé aux boissons pour étancher la soif en cette période de forte chaleur puis… une découverte.

Djibouti annonce sa monnaie électronique pour les prochains jours

La Banque centrale de Djibouti (BCD) lancera, dans les prochains jours, sa monnaie numérique, a-t-on appris, ce lundi, de la télévision nationale djiboutienne (RTD).
 
Pour le gouverneur de la BCD, Ahmed Osman Ali « ce projet s'inscrit dans le cadre d'un vaste chantier de modernisation de l'architecture et de l'infrastructure financières de Djibouti mené par la Banque centrale avec le soutien de la Banque mondiale », rapporte Xinhua.
 

Mandealer: Les entrepreneurs gabonais au Speed networking N°2.

Réunis autour du thème, «Gabon, terre d’opportunités», les entrepreneurs et investisseurs gabonais se sont retrouvés le 26 mai dernier, à Libreville, à l’occasion de la deuxième édition du Speed Networking, organisé par la start up « Mandealer» et ses partenaires.
Pour les organisateurs, cette rencontre de réseautage se veut la plus innovante du Gabon, permettant aux participants de bénéficier de conseils et partages d’expérience de spécialistes en affaires et développement d’entreprises.
 

Kenya: grâce à l’e-paiement, Nairobi a boosté son recouvrement fiscal en 2016

Selon le vice-gouverneur de Nairobi, Jonathan Mueke, le paiement électronique a contribué de façon « extraordinaire » à l’amélioration du potentiel de recouvrement fiscal du Comté.
 
Au cours d’un entretien accordé au journal The Nation, il a expliqué qu’en 2013, les services fiscaux ne réussissaient qu’à recouvrer environ 7,7 milliards de shillings (73,9 millions dollars) de taxes diverses. Mais l’introduction, en 2014, de la plateforme d’e-paiement Ejiji Pay, développée par la société JamboPay, a apporté plus d’efficacité.
 

Pages

Annonces

NewsLetter

Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter



Nos partenaires