Comment créer son entreprise sans argent?

Le courage et la persévérance doivent toujours accompagner celui qui veut créer son entreprise sans argent.
Effectivement, une partie de jeunes actifs, mais également des moins jeunes, ambitionnent intérieurement de posséder leur propre entreprise.
Ils savent aussi que rien ne leur serait offert sur un plateau pour pouvoir arriver un jour à terme de ce genre de projet.
Nombreux peuvent être les blocages, à commencer par la recherche d’un financement, le rassemblement de toute la logistique ou ses diverses immobilisations selon le langage de la comptabilité, l’exécution des nécessités administratives et d’autres.
Le premier point reste le plus important, d’autant plus que la suite devient chose aisée une fois qu’on a réussi à passer cet obstacle.
Alors, par faute d’argent, beaucoup de projets tombent à l’eau, les meilleures idées qui auront pu permettre un important enrichissement sont enterrées, certaines personnes abandonnent avant même d’avoir exploité leur inspiration juste après qu’ils aient pensé à l’argent qui sera nécessaire. Par rapport à cette catégorie, plus rares sont ceux qui disposent déjà d’un fonds prêt à être utilisé au moment où ils souhaitent passer à l’action.
Pourtant, de nombreuses initiatives à la création d’entreprise ayant réussi doivent pouvoir nous servir de modèle et nous prouvent d’ailleurs que rien n’est impossible. Ces chanceux se trouvent parmi nous, dans notre entourage, qu’il s’agisse d’un voisin, d’un membre de la famille, d’un camarade de classe, ou de quelqu’un qui est devenu célèbre grâce à ce défi réalisé qu’avant personne n’aurait reconnu. Ils montrent qu’on ne peut pas s’attendre à des miracles, et témoignent de la difficulté des tâches qui nous attendent.
Néanmoins, il faudrait respecter certaines conditions et commencer par des étapes précises pour pouvoir y arriver.
Conquérir les potentiels investisseurs avec un vrai business plan
Les investisseurs, vous pourrez les trouver soit sur Internet, soit directement dans votre ville ou région grâce au porte-à-porte. Cette méthode, bien qu’elle date, n’est pas pour autant révolue. Elle continue à faire ses preuves.
Toutefois, il faut vous éloigner des clichés dans lesquels l’on pouvait facilement appâter ces gens grâce à un joli PowerPoint montrant des chiffres d’affaires explosifs, avec des graphes qui vont toujours en montant. Ils remplissent d’espoir ceux qui ne prennent pas le temps de construire un business plan alors que ce ne sont souvent que des tromperies parce que la réalité est tout autre.
Vous qui savez que l’on ne pourrait plus duper facilement et qui voulez vraiment la réussite de votre futur entreprise, vous devez alors procéder différemment. Essayez de vous rapprocher au maximum de la réalité dans ce que vous présenterez, car de toutes les façons, si votre projet est faisable avec des chances de bien marcher, vous trouverez à chaque fois des arguments solides. Présentez un business plan ou plan d’affaires normalisé avec des détails intéressants qui éclairciront votre vision.
Aussi vous faudra-t-il montrer que vous savez où vous allez et qu’un pas aurait déjà été fait. Vous prouverez cela en donnant des propositions pour chaque point, par exemple que vous savez déjà où les matières premières seront les moins chers, où vous trouverez la logistique nécessaire, à quel endroit votre implantation sera propice, comment vous attirerez vos acheteurs, et ainsi de suite. Si vous allez créer un nouveau produit, présenter un prototype déjà fonctionnel, car sinon, ce sera difficile pour les autres d‘imaginer ce qui est votre idée et d’en apercevoir alors l’attrait.
Par ailleurs, créez si possible quelque chose de vraiment innovant, sans équivalent encore, et faites en sorte que votre produit soit vraiment utile, répondant à un niveau besoin ou disposant au moins de plus de fonctionnalités que les autres outils du même genre déjà disponible sur le marché. Le design reste également très important. Et vous devriez pouvoir définir précisément votre profil acheteur cible si l’on vous le demande.
En procédant de cette manière, vous rassurerez plus vos investisseurs et ils seront moins réticents à l’idée que le plan soit déjà tout fait, et qu’il ne reste alors que le fond pour démarrer. Le contraire, auquel cas vous espérez trouver le financement avant de faire l’étude de faisabilité, ne fonctionnera pas, vous risquerez d’échouer sans même avoir commencé.
Vous pourrez en avoir besoin également lorsque vous aller demander l’aide à vos proches mêmes si en général c’est le cœur qui jouera sur la raison. Mais quelques-uns seront sûrement prêts à vous ouvrir leur portefeuille si vous vous faites clair et s’ils croient en la faisabilité du projet.
Faire un prêt dans les banques et les microcrédits
Divers programmes de banques sont ouverts aux créateurs d’entreprise. Ils peuvent faire un prêt classique qui nécessite néanmoins généralement des garanties personnelles.
Il y a également les PCE, les prêts d’honneur ou à taux zéro parmi d’autres. Les banques solidaires sont aussi une solution sur laquelle vous pouvez compter, à condition que votre projet réponde aux critères qu’elles exigent. Avec eux, tout se joue sur la confiance. Sinon, les micros crédits sont adaptés pour les petits projets et conviendront très bien à ceux qui ne sont pas habitué au système bancaire, mais ayant tout de même des difficultés financières pour débuter leur entreprise individuelle.
Se tourner vers le Crawfunding sur Internet
Ce mode de financement participatif a donné de nouveaux espoirs aux créateurs d’entreprises, comme en témoignent les dizaines de milliards qui tournent annuellement, à l’échelle mondiale, dans le domaine en question.
Ces chiffres nécessitent d’ailleurs d’augmenter, ce qui prouve son succès auprès de l’une comme de l’autre partie. L’avantage d’Internet est que si vous vous trouvez à la bonne adresse, votre visibilité sera très accrue, car la visée, est comme on le sait tous, mondiale. Vous êtes loin d’être limitée à une certaine zone géographique.
Alors, ceux qui seront intéressés de près à votre projet pourront vous financer directement sur la plateforme où vous l’avez exposé. Tout le monde peut participer au financement, et ceux qui sont intéressés par le projet et par les contreparties vont adhérer. Cette plateforme, bien qu’il y en ait beaucoup, doit être efficacement choisie pour multiplier ainsi ses chances de réussir. Ils vous offriront en général deux mois de visibilité pendant lesquelles vous pourrez collecter le fonds que vous croyez nécessaire.
Et si vous réussissez à l’amasser durant cette période, vous touchez directement à l’argent moins la commission, sinon, tout le monde est remboursé. Ensuite, vous pourrez vous lancer en association avec vos co-investisseurs, mais il vous sera également possible de vous servir de ce que vous avez gagné pour constituer un dossier à la banque ou essayer de trouver plus de fonds ailleurs. En effet, vous serez plus crédible pour les banques une fois que vous aurez prouvé l’intérêt de votre projet d’autant plus qu’en parallèle, vous aurez déjà acquis une partie du fond.
Et il faut savoir que vous ne devez en aucun cas rester les bras croisés pendant la campagne. Il faudra inciter le plus de monde à financer votre projet, à commencer par vos connaissances. Multipliez vos publications sur les réseaux sociaux afin de leur faire connaître votre projet, surtout son utilité, et leur faire savoir que vous avez besoin de leur don. Faites le plus de bruit possible.
Participer à des concours
Les concours permettent de gagner de grosses sommes d’argent. Nombreuses sont les organisations qui en proposent annuellement. En plus, vous pourrez bénéficier de formation, d’un accompagnement et surtout des avis d’expert, sans oublier que vous gagnerez en visibilité et en crédibilité. Le moment sera donc propice à la trouvaille d’autres financements, et cela, même si vous n’arrivez pas au bout, mais que vous vous faites remarquer.
Mais si vous gagnez, vous aurez alors la possibilité de lancer rapidement votre business avec peut-être plus de fond que prévu, vous permettant de construire quelque chose de plus vaste ou de grande qualité dès le début.
Régler les charges autrement qu’avec de l’argent
Cette mode opératoire sera sûrement moins coûteuse quoique va prendre un peu plus de temps pour créer son entreprise sans argent. Vous devriez également faire preuve d’innovation pour la réussir.
En effet, vous pouvez toujours chercher à minimisant le nombre de transactions financières en les substituant par d’autres moyens. Vous pouvez notamment proposer au propriétaire du terrain, du magasin ou du bureau que vous voulez louer de faire un contrat pour ne commencer à vous acquitter du loyer qu’au démarrage de votre affaire, quand un premier chiffre d’affaires sera réalisé. Sinon, vous avez la possibilité de négocier pour l’inscrire au titre d’associé en notant son terrain ou son immobilier comme apport.
Vous pourrez faire de même avec vos fournisseurs de matières premières, c’est-à-dire commencer à régler les factures quand votre caisse va commencer à se remplir. En procédant ainsi, étape par étape, vous éliminez bien des charges. Toutefois, vous devriez être plus que sur de la rentabilité de votre entreprise pour ne pas que des problèmes de remboursement vous surviennent postérieurement.
La suite sur http://www.millionnairezine.com/entrepreunariat/comment-creer-son-entrep...

Annonces

NewsLetter

Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter



Nos partenaires