Les ingrédients secrets du leadership de Jeff Bezos enfin dévoilés!

 
l s'est passé quelque chose de grandiose lors de l'événement Summit LA17 qui a eu lieu au début de novembre : Jeff Bezos, le PDG d'Amazon, a été interviewé devant le public par nul autre que... son petit frère Mark. Et mine de rien, cela a amené l'un des hommes les plus riches de la planète, à son habitude si réservé, pour ne pas dire coincé, à se révéler comme il ne l'avait jamais fait auparavant. Et ce faisant, il a dévoilé en filigrane ce qui faisait que son style de leadership était exceptionnel...
C'est ainsi qu'il a parlé de ses étés de jeunesse passés à la ferme de son grand-père, où il lui fallu se débrouiller tout seul pour réparer les machines Caterpillar brisées, ou encore pour recoudre à mains nues le bétail blessé. «J'en ai retiré la leçon que chaque fois qu'il t'arrive un pépin, il faut faire preuve de résilience et de débrouillardise, en trouvant par toi-même le moyen de sortir de la trappe dans laquelle tu crois être pris», a-t-il dit.
 
Qu'il a raconté comment il donnait aux autres confiance en eux-mêmes, à commencer par ses propres enfants : «Ma femme et moi, nous les laissons se servir de couteaux aiguisés dès l'âge de 4 ans, puis de toutes sortes d'outils dangereux. Pourquoi? Parce que, comme le dit ma femme, "Je préfère nettement avoir un enfant à neuf doigts qu'un enfant timoré"», a-t-il dit.
 
Qu'il a dévoilé d'où lui venait sa prodigieuse créativité en affaires : «Tout le monde croit que le monde est aujourd'hui si complexe qu'il est incontournable d'être un expert dans un domaine pointu pour être en mesure d'innover. Le hic, c'est qu'à partir du moment où l'on se considère comme un expert, on risque de se faire piéger par ses connaissances, de s'engluer dans son savoir. Quant à moi, je vois les choses autrement : j'approche la nouveauté avec la curiosité d'un gamin. C'est mon secret, avoir des yeux d'enfant sur l'univers qui l'environne. Car les vrais inventeurs sont toujours les experts qui ont su garder leur âme de débutant», a-t-il révélé.
 
Ce n'est pas tout! Jeff Bezos a également raconté comment il s'était décidé à quitter son emploi de programmeur très bien rémunéré pour se lancer dans l'aventure d'Amazon : «En 1994, je suis allé voir mon boss pour lui dire que je voulais lancer une start-up spécialisée dans la vente en ligne de livres. Il m'a dit que c'était une bonne idée, mais une idée qui aurait convenu à quelqu'un qui n'avait pas une aussi bonne job que la mienne. Ça m'a fait douter, et j'ai pris quelques jours pour y réfléchir. Et j'en suis arrivé à la conclusion que la meilleure façon de considérer mon projet de start-up consistait à le regarder à travers mes propres yeux... à l'âge de 80 ans. L'idée était simple : comment minimiser mes regrets, à cet âge-là. Il m'est alors clairement apparu que les regrets les plus vifs ne découlent pas de ce qu'on a raté dans notre vie, mais de ce qu'on n'a pas entrepris. Dès lors, ma décision était prise : il fallait absolument tout quitter pour Amazon, sans quoi je l'aurais amèrement regretté à 80 ans; si Amazon avait été un échec, eh bien, au moins, j'en aurais retiré une certaine fierté», a-t-il dit.
Voilà l'essentiel de cette entrevue. Qu'en retenir, au juste? Ceci, à mon avis:
 
> Qui entend devenir un leader couronné de succès se doit de s'inspirer du leadership de Jeff Bezos. Il lui faut prendre une feuille de papier et un crayon, puis s'installer dans un lieu calme pour effectuer chacune des étapes suivantes:
 
1. Dessiner une étoile à 6 branches. Puis, graduer chacune d'elles de 0 (le coeur de l'étoile) à 5 (l'apex).
 
2. Inscrire à chacune des pointes l'une des dimensions du leadership propre à Jeff Bezos : résilience, autonomie, créativité, audace, présence et harmonie.
 
3. Autoévaluer le plus honnêtement possible chacune des dimensions de son propre leadership.
 
4. Réaliser quelle est la plus grande faiblesse de son leadership, et identifier un moyen efficace de corriger le tir à ce sujet (au besoin, avec l'aide d'une personne de confiance ou de lectures inspirantes).
En savoir plus sur http://www.lesaffaires.com/blogues/olivier-schmouker/les-ingredients-sec...

Annonces

NewsLetter

Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter



Nos partenaires