5 technologies prêtes à décoller en 2017

L’année 2017 sera remarquable en matière de technologie et d’innovation. Les entrepreneurs et les inventeurs tirent parti des avancées réalisées dans la puissance de calcul des ordinateurs et de la connectivité accrue à l’Internet pour mettre à la disposition des consommateurs des technologies de plus en plus fabuleuses (et utiles).

Voici cinq nouvelles technologies révolutionnaires qui pourraient bien être entre vos mains cette année.

Des livraisons qui tombent du ciel

En 2016, Amazon, UPS et 7-Eleven ont réalisé leur première livraison d’un colis par drone. Ces entreprises ont entamé, aux États-Unis et en Angleterre, des programmes préliminaires pour tester la livraison de commandes le jour même où elles sont passées par les consommateurs.

Drone landing in grassy area (© AP Images)

La France, de son côté, est devenue le premier pays dont la Poste a mis en service des drones pour la livraison de colis.

Tous ces programmes sont encore au stade des essais, mais étant donné la vitesse et l’efficacité des drones, ne vous étonnez pas d’entendre bientôt un bourdonnement d’hélices avant de voir votre toute dernière commande en ligne atterrir sur le pas de votre porte.

Réalité virtuelle

La réalité virtuelle est connue surtout comme une technologie utilisée dans les jeux vidéo pour créer une sensation d’immersion. Mais 2017 verra le potentiel de cette technologie mis à profit dans divers secteurs, y compris les loisirs, les soins de santé*, l’industrie manufacturière et l’enseignement.

La réalité virtuelle, qui permet aux gens de découvrir des lieux, des expériences et des objets en trois dimensions, pourrait bien transformer tous les aspects de notre quotidien.

 

Des médecins sur votre ordinateur ou portable

La promesse de l’Internet a toujours été qu’il nous rapprocherait les uns des autres. Aujourd’hui, par le biais des fonctions de téléconférence et de chat vidéo, les entreprises sanitaires collaborent avec des start-up pour mettre en ligne votre visite chez le médecin.

Des applis, telles que NowClinic et Doctor on Demand, permettent au public de consulter du personnel médical pour des soins primaires ou des situations d’urgence. Cette technologie se traduit aussi bien en coûts réduits pour les malades qu’en un accès accru aux soins pour les habitants des régions rurales ou mal desservies. Il suffit d’ouvrir l’appli et de demander un rendez-vous pour avoir un examen médical en tête-à-tête.

Maintenant que les options en ligne se multiplient et que les principales compagnies d’assurance-maladie couvrent ces visites virtuelles, votre prochain rendez-vous médical en 2017 pourrait bien se faire à partir de votre sofa.

 

Des véhicules autonomes

Votre système GPS peut déjà vous dire où vous vous trouvez, repérer le meilleur itinéraire à suivre pour atteindre votre destination et vous avertir s’il y a des embouteillages en route. Tout ce qui vous reste à faire, c’est de prendre le volant – mais pas pour longtemps. Dans certaines villes aux États-Unis et ailleurs, des programmes pilotes mettent déjà sur les routes des voitures autonomes, capables de se déplacer sans conducteur. Ce qui rendra la vie plus facile aux automobilistes et offrira aux malvoyants la possibilité d’être plus indépendants que jamais.

Ces programmes vont s’élargir en 2017. Les voitures pourront d’elles-mêmes trouver leur chemin, éviter les embouteillages et vous permettre d’arriver à destination sans avoir à lever le petit doigt.

Cette technologie semble axée sur les villes surpeuplées mais, en fait, elle pourrait se révéler particulièrement utile dans l’agriculture. Un effort collaboratif entre l’entreprise John Deere et le Jet Propulsion Laboratory* de la NASA a mené à une amélioration du fonctionnement des tracteurs autonomes et d’autres robots. Ils sont aujourd’hui plus efficaces quand il s’agit de planter des semences, de prendre soin des cultures et de faire les récoltes.

L’apprentissage automatique

Cette technologie, dite aussi machine learning, est un peu différente. Vous ne vous en rendrez peut-être pas compte mais, en 2017, vous vous en servirez probablement.

L’apprentissage automatique, qui relève de l’intelligence artificielle, est le traitement par ordinateur d’énormes quantités de données. Ces données, analysées et entrecoupées, sont transformées en algorithmes qui permettent aux ordinateurs d’en savoir plus sur un sujet particulier après en avoir repéré les éléments répétitifs et les tendances. Objectif : réaliser des tâches indépendamment.

Sous son format le plus immédiat, Google utilise l’apprentissage automatique pour améliorer son logiciel de traduction. Attendez-vous, en 2017, à traduire plus fidèlement que jamais des livres, des contrats et des pages web.

Shareamerica.gov

 

Annonces



Nos partenaires