Enda : La première chaussure de sport made in kenya

« Si vous voulez les meilleures lances, adressez-vous aux spartiates, si vous voulez les meilleures chaussures de course, faites appel aux Kenyans ». C’est sur la base de ce slogan que Navalayo Osembo-Ombati, une entrepreneuse kenyane, fonda en 2015 avec Weldon Kennedy, la start-up Enda, signifiant « aller » en kiswahili.
 
Un pari gagné, puisque l’entreprise a réussi à lancer sur le marché international, Enda, la toute première marque de chaussures de course kenyane. Assemblées à partir de plastique exporté, ces chaussures de course restent très kenyanes. D’abord, comme un clin d’œil au drapeau kenyan, elles portent un logo en forme de lance et arborent les couleurs  noire, rouge et verte. Par ailleurs, la semelle en plastique est ponctuée de douze traits, hommage à la date d’indépendance du pays, le 12 novembre. La semelle, quant à elle, porte le mot « Harambee » qui signifie « Tous ensemble » en kiswahili. Enfin, ces chaussures ont été connues grâce à la collaboration de nombreux athlètes issus des principaux centres d’entrainement de course de fond kényans.
 
Avant la commercialisation de ses premières chaussures, la marque Enda a dû mobiliser des fonds grâce à des campagnes de crowdfunding, lui ayant permis de démarrer avec 265 000 $. « Être capable d’assurer que nous allons répondre à la demande des consommateurs. Voilà la chose à laquelle je pense chaque jour », confie Osembo-Ombati, même si elle craint que le capital actuel de l’entreprise ne permette de faire face à la demande à long terme.
 
Pour le reste, l’entrepreneuse demeure droite dans ses bottes. « La grande partie de la mission est de pouvoir montrer, au reste du monde, que le Kenya peut produire des chaussures de bonne qualité capables de concurrencer les marques internationales », assure-t-elle.
 
La suite sur   https://ecceafrica.com/enda-premiere-chaussure-sport-made-in-kenya/#.WRn...
 

Annonces



Nos partenaires