Facebook payant : le réseau social confirme l’arrivée d’un abonnement pour les actualités

Facebook va pour la première fois introduire une offre payante à destination du grand public. L’un des cadres du plus grand réseau social au monde explique que cela répond aux cris des médias qui peinent à se financer. La fonctionnalité serait construite autour des Instant Articles : l’utilisateur devra s’abonner après avoir lu gratuitement 10 d’entre eux. Les premiers tests auront lieu d’ici octobre. 
 
C’est donc une réalité : Facebook va bel et bien introduire un abonnement payant à destination du grand public. Bien sûr, celui-ci sera optionnel, mais c’est tout un symbole pour un réseau social qui a promis de rester toujours gratuit. Un cadre de l’entreprise, Campbell Brown a ainsi expliqué lors du Digital Publishing Innovation Summit, conférence sur l’industrie des médias, que le changement vise à rémunérer les médias qui dépendent en partie du réseau social pour se diffuser :
 
 L’une des choses que nous avons entendu dans nos meetings préparatoires de la part de nombreux journaux et pure players c’est ‘nous voulons un produit sous souscription – nous voulons pouvoir voir un paywall [page d’abonnement,  ndlr] dans Facebook. Et c’est quelque chose que nous allons faire désormais. Nous allons lancer un produit sous abonnement.
 
Facebook payant : le réseau social va bien mettre en place un abonnement pour les actualités
 
Concrètement une page d’abonnement s’affichera dès qu’un internaute aura consulté 10 articles. En plus de cela, facebook redirigera plus activement les lecteurs vers les sites des médias et leur page d’abonnement. Les articles concernés devraient faire partie des Instant Articles, un aggrégateur de news venant de centaines de sources et qui se base sur les préférences des utilisateurs.
 
 
La fonctionnalité sera, selon nos confrères américains de The Street, testée dès octobre. En faisant payer l’accès aux actualités Facebook tente d’apaiser un secteur qui se plaint depuis des années du peu de contrôle sur la façon dont leurs actualités sont partagées sur Facebook – et accessoirement de l’absence de revenus généré par ces interactions. Reste à savoir comment la nouvelle sera accueillie par les utilisateurs du réseau social.
 
Phonandroid
 

Annonces



Nos partenaires