Les startups africaines se démarquent à la VivaTech Paris 2018

La révolution digitale à l’œuvre en Afrique s’exprime pleinement à la VivaTech Paris 2018, le plus grand salon dédié à la technologie et à l’innovation en Europe. En effet pour la première fois,une cinquantaine de startups africaines venant du Sénégal au Cap en passant par le Togo et le Cameroun, du Rwanda, du Nigeria…, sont présentes à l’espace exclusif dédié Afric@Tech. Et elles se font remarquer allant jusqu’à gagner des prix. En voici les plus marquantes.

 

WeCashup la startup camerounaise a remporté le Prix Emanuel Macron de la meilleur Startup à l’occasion de la Vivatech Paris 2018. WeCashup est une plateforme de paiement universelle à la pointe de l’intelligence artificielle financière qui exploite le potentiel de sécurité de la Blockchain pour créer une boucle d’interopérabilité globale afin de faciliter et accélèrer les flux financiers des les systèmes de paiement émergents et le système bancaire traditionnel.

Ownlabs, la startup edtech sénégalaise,championne du Ericsson Innovation Awards2018 est aussi de la partie.

Sunubus la startup avec l’application collaborative de localisation de bus et des lignes de transport, invitée par la RATP  a eu la visite de la Ministre française chargée des Transports et du PDG RATP .

Le Togo est aussi present avec Cina Lawson, Ministre des Postes et de l’Économie Numérique au sein du gouvernement de la République togolaise, ainsi qu’une dizaine d’entrepreneurs du pays.

 Viva Technology est une opportunité extraordinaire d’une plus grande exposition de l’ingéniosité et de la créativité togolaise. Les visiteurs internationaux du salon auront ainsi l’occasion d’apprécier la qualité des start-ups de notre écosystème digital et, partant, constater que cette expertise technologique peut s’exporter ». Selon Maurice Lévy, président du conseil de surveillance de Publicis, l’un des co-fondateurs de Viva Technology, « Il est extrêmement important de montrer qu’il y a de nombreux talents en Afrique, des innovateurs, et leur donner la possibilité de se montrer. » Avec 300 centres d’innovations recensés dans ses 54 pays, l’Afrique a tout le potentiel pour devenir l’un des prochains carrefours de l’innovation mondiale.

Emmanuel Macron annonce lors du discours d’inauguration du salon technologique parisien Viva Tech,  65 millions d’euros via Digital Africa, une nouvelle plateforme, pilotée par l’Agence française pour le développement (AFD). Il s’agirait d’un instrument spécifique doté de 65 millions d’euros pour  soutenir les écosystèmes en Afrique , destiné à combler la faille de l’accompagnement des startups qui ont besoin de moins de 50k€ pour se développer.

http://www.afrikatech.com 



Nos partenaires