She Leads Africa devient la première Startup Africaine à pourvoir sonner la cloche de clôture à la Bourse de New York

La société africaine des médias numériques She Leads Africa est devenue la première startup africaine à sonner la cloche de clôture à la Bourse de New York après avoir été invitée à souligner sa réussite en 2016 en fournissant des conseils d'affaires et de carrière à 200 000 jeunes femmes.

Le NYSE est la plus grande bourse du monde par la capitalisation boursière à US $ 19.3 trillion à partir de juin 2016. Son programme de sensibilisation a vu les cofondateurs de SheLeads Africa rejoindre d'autres dirigeants notables comme l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, ancien Secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan et la présidente de l'Union africaine, Nkosazana Dlamini Zuma, qui ont eu l'honneur de sonner la cloche de clôture.

En 2016, She Leads Africa, qui organise en personne des ateliers et des formations numériques, enregistre une croissance significative en organisant des événements de perfectionnement professionnel et en améliorant les offres éducatives, en touchant plus de 200 000 femmes dans plus de 30 pays et sur 5 continents.

SLA a pris son bootcamp SheHive sur une tournée internationale organisant des événements d'apprentissage dans 7 villes différentes dans 6 pays sur 3 continents et a travaillé avec des marques mondiales telles que Huawei, Facebook et Guaranty Trust Bank pour aider à connecter des mentors commerciaux mondiaux aux femmes africaines intelligentes et ambitieuses.

En 2017, SLA a l'intention d'étendre leurs offres numériques pour présenter des séries web et des podcasts pour montrer les histoires uniques, inspirantes et éducatives des femmes africaines à travers le continent et la diaspora. SLA lancera également le festival SLAY en janvier afin de créer une plate-forme plus large pour placer les femmes africaines au centre de la culture, de l'innovation et de la technologie.

 Techmoran

 

Annonces



Nos partenaires