Ignacio Nzi Bico Etunu : le prince de Malabo

Ignacio Nzi Bico Etunu a toujours fait des affaires. Ce jeune homme a le flair pour le business. Depuis Madrid, la capitale espagnole, où il étudiait à l’université, il commerçait avec son pays : la Guinée-Équatoriale. Aujourd’hui, Ignacio est de retour et est devenu un véritable chef d’entreprise qui dirige un petit empire de 300 employés et réalise 5 milliards de FCFA de chiffre d’affaires par année. Portrait du nouveau prince de Malabo.

C’est en 2003 qu’Ignacio revient en Guinée-Équatoriale après des études en commerce extérieur et marketing à Madrid. Comme la plupart des jeunes du continent qui reviennent d’Europe après leurs études, il est recruté par une entreprise privée, où il commence sa carrière. Le salaire est peu élevé et Ignacio caresse de plus grandes ambitions. Il démissionne quelques mois plus tard pour travailler à son compte.

Persévérant, il commence par le commerce de vêtements. Il installe ses activités à Malabo, la capitale. Il élargit ensuite son entreprise vers la ville portuaire de son pays : Bata. La mayonnaise commence à prendre et Ignacio rassemble ses économies pour créer, en 2004, une entreprise de recrutement de personnel pour le BTP. Une stratégie bien planifiée puisque Ignacio avait connaissance des besoins de son pays et savait que la Guinée-Équatoriale s’apprêtait à investir dans les infrastructures.

«J’AI GÉRÉ JUSQU’À 7000 EMPLOYÉS AU PLUS FORT DES CHANTIERS.» – IGNACIO NZI BICO ETUNU

La FIMAC, l’entreprise de recrutement de personnel en Bâtiments et travaux publics (BTP), est florissante. La personnalité d’Ignacio, fruit d’un mélange de connaissances techniques en vente et management et d’une maîtrise de l’environnement équato-guinéen, favorise l’entrepreneur. Son entourage est productif et Ignacio augmente les parts de marché de la FIMAC. Il gère désormais des millions de FCFA. Son rêve de devenir patron devient enfin réalité.

Avec plein d’idées en tête, le jeune gestionnaire ne se limite pas à approvisionner le marché de BTP en main d’oeuvre ; il diversifie ses activités. En 2010, il met sur pied Autos Litoral, une entreprise de location de voitures : des 4×4 et des pick-up destinés aux sociétés de BTP, puis des voitures de tourisme. Il compte 460 véhicules gérés par deux parcs à Bata et à Malabo.

En savoir plus sur https://happyinafrica.com/reussite/ignacio-nzi-bico-etunu-prince-de-malabo

Annonces



Nos partenaires