<< Kifsa>> Ou La Success Story Du Bissap En France

« Kifsa », c’est le nom donné à cette nouvelle boisson fabriquée en France, à Montpellier mais surtout l’idée géniale de trois amis africains vivant au Val-d’Oise. Cette boisson bien que nouvelle en France, ne l’est par ailleurs pas en Afrique. La boisson qu’on appelle le « bissap » est connue et surtout appréciée de tous en Afrique notamment au Sénégal où elle se vend très bien.

 Originaires du SénégalMichel, Abdoulaye et Moussa, trois amis de Fosses ont ainsi eu la merveilleuse idée d’exporter la célèbre recette du « bissap » en France mais aussi de la commercialiser. Ce jus fait à partir de fleurs d’hibiscus rouges séchées, sera pour la première fois commercialisée en canette dans l’Hexagone.

 

« Il y avait beaucoup d’impatience. Nous sommes très contents », lancent les trois acolytes plutôt réjouis du lancement de leur boisson « Kifsa ». il y a quelques semaines, les trois inventeurs ont reçu les premières palettes de canettes tant attendues de leur breuvage. « Les retours sont très bons », assurent-ils.

 

« Kifsa » ou Kiffe ça, l’hommage à l’Afrique

 

« KIFSA » OU LA SUCCESS STORY DU BISSAP EN FRANCE

Préparation artisanale du Bissap à partire de fleurs d’Hibiscus séchées

L’aventure commence il y a deux ans, lors d’un salon organisé au Bourget. Abdoulaye et Moussa tiennent alors un stand au profit d’une association et proposent des spécialités africaines faites maison. Parmi elles, le fameux « bissap », qui ce jour s’est vendu contre toutes attentes, comme des petits pains . « Beaucoup de gens ne connaissaient pas. Ils ont adoré et ça s’est vendu comme des petits pains pendant 4 jours. C’est ça qui nous a donné l’idée », confie Moussa. Il ne restait plus alors qu’à concrétiser cette idée plutôt originale.

 

La recette du « bissap » qui est présente en Afrique depuis de nombreuses années, notamment au Sénégal, rencontre un franc-succès sur le continent. Que ce soit lors des manifestations ou dans les marchés, le bissap se consomme bien en Afrique. C’est principalement cette donnée qui a motivé ces trois val-d’oisiens.


Epaulés par la chambre de commerce et d’industrie du département (CCI 95), ces deux animateurs jeunesse et cet électricien réalisent une étude de marché pour connaître le potentiel de leur projet et ainsi créer leur société. Ils se lanceront et investiront de leur propre poche pas moins de 40 000 euros, une somme importante pour les trois entrepreneurs. Bientôt, ils trouvent une entreprise de Montpellier capable de produire et mettre en cannette leur boisson.



Lire la suite sur: http://negronews.fr/kifsa-success-story-bissap-france/#xW1MIBh1AwfGRQU8.99

Annonces

NewsLetter

Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter



Nos partenaires