Sarah Aradi, l’Africaine devenue millionnaire à Dubaï

Sarah Aradi originaire de l’Éthiopie a atterri à Dubaï en 1993 à 21 ans avec seulement 500 dollars (environ 300.000 francs  CFA).
 
Elle se souvient clairement de la vieille Dubaï avec moins de gens autour et le sens fort de la communauté qui existait. Sarah aimait faire la cuisine éthiopienne authentique. C’était quand ses amis ont aimé la nourriture qu’elle a pensée à ouvrir son premier restaurant d’Al Habasha en 1999.
 
Pour rassembler le capital pour son entreprise, elle a commencé à exporter des bandes VHS (Video Home System) de films indiens en Ethiopie vu qu’il y avait une énorme demande pour les films de Bollywood.
 
« J’ai créé un vidéaste en Éthiopie, les films d’Amitabh Bachchan, Salman Khan et Shah Rukh Khan étant des vendeurs chauds. Nous avons même eu l’ambassadeur indien en Éthiopie attendant que notre VHS soit livré. »
 
Après la sortie de VHS, elle a exporté des CD, des téléphones portables, des lunettes de soleil de marque, etc. En 1999, Sarah a ouvert le premier restaurant à Dubaï dans la région de Naif, près de Deira. C’était une petite opération mais finalement le restaurant a obtenu des commentaires élogieux et avait des gens venant d’autres émirats pour goûter sa nourriture.
 
Le deuxième restaurant était de nouveau à Dubaï dans la région de Frij Murar.
«Notre entreprise était en plein essor et nous avons fait plus de Dh100, 000 par mois, ce qui était une bonne quantité pour cette période. Je me souviens que nous avons acheté notre première série Mercedes ML avec les bénéfices du premier restaurant. »
 
Finalement, la communauté éthiopienne a grandi et le nombre de restaurants a continué à croître et aujourd’hui Sara a neuf restaurants répartis dans les émirats d’Abu Dhabi, d’Ajman, de Sharjah et de Ras Al Khaima. Et ce n’est pas seulement les Éthiopiens qui viennent pour se restaurer, mais les Emiratis locaux et d’autres expatriés qui ont développé un goût pour la cuisine épicée.
 
Quand elle regarde en arrière il y a  près de trois décennies, elle est fière d’être un entrepreneur prospère dans les EAU.
 
afrikmag.com

Annonces



Nos partenaires