Classement des pays africains dans l’édition 2017 de l’indice de liberté économique

L’Ile Maurice, le Botswana et le Rwanda sont les économies les plus libres en Afrique, selon l’édition 2017 de l’indice de liberté économique publié par le think tank américain Heritage Foundation et le Wall Street Journal.
 
Cet indice mesure depuis 1995 la liberté économique en se basant sur 12 indicateurs regroupés en quatre catégories : l’Etat de droit (protection de la propriété privée, niveau d’intégrité du gouvernement & lutte contre la corruption, efficacité du système judiciaire), la taille de l’Etat (dépenses du gouvernement, poids des taxes et des impôts, situation du système fiscal), l’efficacité réglementaire (liberté de faire des affaires, degré de libéralisation du travail, situation de la politique monétaire) et l’ouverture des marchés (liberté des échanges commerciaux, liberté d’investissement et dérégulation financière).
 
Il classe les 180 pays étudiés cette année en cinq grandes catégories sur une échelle allant de 0 point (les moins libres) à 100 points (les plus libres): «libres» (80-100 points), «plutôt libres» (70-79,9 points), «modérément libres» (score 60-69,9 points), «plutôt pas libres» (50-59,9 points) et «réprimant la liberté» ( 40-49,9 points).
 
Aucun pays africain ne se trouve dans la catégorie «libres». Deux pays du continent se positionnent cependant dans la catégorie «plutôt libres». Il s’agit de l’Ile Maurice qui occupe la première position à l’échelle africaine et le 21è rang à l’échelle mondiale. Avec un score de 74,7 points, ce pays de l’Océan indien devance même des pays industrialisés comme l’Allemagne et le Japon. Le Botswana (34è rang au plan mondial avec un score 70,1 points) arrive en deuxième position à l’échelle africaine.
 
Viennent ensuite le Rwanda (51è rang à l’échelle mondiale), la Côte d’Ivoire (75è), la Namibie (78è), l’Afrique du Sud (81è), les Seychelles (85è), le Maroc (86è), le Swaziland (88è) et l’Ouganda (91è). Ces huit pays africains se trouvent dans la catégorie «modérément libres».
 
(Voir le classement complet des pays africains ci-dessous).
Parmi les 51 pays africains étudiés, 29 pays se trouvent dans la catégorie « plutôt pas libres», dont le Kenya, le Nigeria, la Tunisie et la Tanzanie. Enfin, 11 pays du continent se situent dans la catégorie des pays réprimant la liberté économique, dont l’Angola, l’Algérie, le Tchad et le Zimbabwe.
 
Au plan mondial, Hong Kong conserve la première place du podium, devant Singapour et la Nouvelle-Zélande. Viennent ensuite la Suisse, l’Australie, l’Estonie, le Canada, les Emirats arabes unis, l’Irlande et le Chili.
Classement des pays africains étudiés:
1-Maurice (21è rang à l’échelle mondiale)
 
2-Botswana (34è)
 
3-Rwanda (51è)
 
4-Côte d’Ivoire (75è)
 
5-Namibie (78è)
 
6-Afrique du Sud (81è)
 
7-Seychelles (85è)
 
8-Maroc (86è)
 
9-Swaziland (88è)
 
10-Ouganda (91è)
 
11-Burkina (93è)
 
12-Bénin (96è)
 
13-Mali (102è)
 
14-Gabon (103è)
 
15-Tanzanie (105è)
 
16-Madagascar (113è)
 
17-Nigeria (115è)
 
18-Cap Vert (116è)
 
19-RD Congo (117è)
 
20-Ghana (118è)
 
21-Guinée-Bissau (119è)
 
22-Sénégal (120è)
 
23-Comores (121è)
 
24-Zambie (122è)
 
25-Tunisie (123è)
 
26-Sao Tomé & Principe (124è)
 
27-Mauritanie (131è)
 
28-Lesotho (134è)
 
29-Kenya (135è)
30-Gambie (136è)
 
31-Togo (138è)
 
32-Burundi (139è)
 
33-Ethiopie (142è)
 
34-Egypte (144è)
 
35-Sierra Leone (145è)
 
36-Malawi (149è)
 
37-Cameroun (150è)
 
38-Centrafrique (151è)
 
39-Niger (154è)
 
40- Mozambique (158è)
 
41-Liberia (161è)
 
42-Tchad (162è)
 
43-Soudan (164è)
 
44-Angola (165è)
 
45-Guinée (169è)
 
46-Djibouti (171è)
 
47-Algérie (162è)
 
48-Guinée équatoriale (174è)
 
49-Zimbabwe (175è)
 
50-Erythrée (176è)
 
51-Congo (177è)
 
agenceecofin.com
 

Annonces



Nos partenaires