Les pays africains ayant enregistré la plus forte croissance en nombre de millionnaires entre 2006 et 2016

L’Ile Maurice arrive en tête du classement des pays africains ayant enregistré la plus forte croissance en ce qui concerne le nombre de millionnaires entre 2006 et 2016, selon le rapport «Africa Wealth Report 2017», publié fin mars 2017 par le cabinet de recherche britannique New World Wealth et AfrAsia Bank. Cet Etat insulaire de l’océan Indien a vu le nombre de millionnaires vivant sur son sol augmenter de 230%, durant la période sous revue, à 3 800 individus fortunés (high net worth individuals/ HNWI).
 
L’engouement de ces personnes qui possèdent 1 million de dollars, hors résidence principale, pour l’Ile Maurice s’explique notamment par la forte croissance de ce pays ainsi que par l’arrivée de plusieurs centaines de HNWI, en provenance notamment de l’Afrique du Sud et de la France, au cours de la dernière décennie. New World Wealth et AfrAsia Bank estiment, dans ce cadre, que 280 millionnaires originaires d'Afrique du Sud se sont installés à Maurice depuis 2006.
 
Outre la présence de plusieurs banques offshore, gestionnaires d’actifs et gestionnaires de fortune sur son sol, l’Ile Maurice est un éden fiscal. Il n’existe dans cette perle de l’océan Indien qu’une seule tranche d’imposition sur le revenu, à 15%. Les dividendes d’actions et les plus-values mobilières ou immobilières ne sont pas imposés. Pas de taxe foncière ni d’impôt sur la fortune. Autre avantage : contrairement à la plupart des pays qui confèrent des avantages fiscaux, l’Ile Maurice n’oblige pas les contribuables à placer leur argent dans un établissement local.
 
L’Ethiopie occupe la deuxième marche du podium avec une croissance de 219% du nombre de ses HNWI entre 2006 et 2016, grâce notamment à une forte croissance économique, une faible inflation et un environnement favorable aux affaires. Viennent ensuite le Rwanda (+107%), l’Ouganda (+97%) le Kenya (+93%), la RD Congo (+85%), l’Angola (+82%), la Tanzanie (+82%) et le Ghana (+49%).
 
Trois pays parmi les 19 étudiés ont en revanche enregistré une baisse du nombre de HNWI qui y résident : le Maroc, l’Egypte et l’Algérie.
 
Classement des pays africains ayant enregistré la plus forte croissance en termes de nombre de millionnaires entre 2006 et 2016 :
1-Ile Maurice (+230% / 3800 millionnaires à fin 2016)
2-Ethiopie (+219% / 3100 millionnaires)
3-Rwanda (+107% / 600 millionnaires)
4-Ouganda (+97% / 1400 millionnaires)
5- Kenya (+93% / 9400 millionnaires)
6-RD Congo (+85% / 600 millionnaires)
7-Angola (+82% / 6100 millionnaires)
8-Tanzanie (+82% / 2400 millionnaires)
9- Ghana (+49% / 2900 millionnaires)
10-Côte d’Ivoire (+45% / 2500 millionnaires)
11-Nigeria (+40% / 12300 millionnaires)
12-Mozambique (+37% / 1100 millionnaires)
13-Zambie (+27% / 1000 millionnaires)
14-Namibie (+21% / 3300 millionnaires)
15-Botswana (+19% / 2800 millionnaires)
16-Afrique du Sud (+8% / 40400 millionnaires)
17- Maroc (-10% / 4600 millionnaires)
18- Egypte (-15% / 18100 millionnaires)
19-Algérie (-18 % / 4500 millionnaires)
 
agenceecofin.com

Annonces

NewsLetter

Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter



Nos partenaires