Six Etats africains figurent dans le classement des 31 pays où les femmes entrepreneures ont le plus de chances de réussir

Six Etats africains figurent dans le classement des 31 pays où les femmes entrepreneures ont le plus de chances de réussir, selon une récente étude commanditée par Dell auprès de la chercheuse Ruta Aidis, de l’Université George Mason, en Virginie aux Etats-Unis.
L’Afrique du Sud, qui occupe le 20è rang sur les 31 pays évalués, arrive en tête du classement à l’échelle africaine. La nation arc-en-ciel doit principalement ce rang à ses politiques d’approvisionnement public basées sur le genre. Viennent ensuite à l’échelle continentale le Nigeria, l’Ouganda, le Ghana, la Tunisie et l’Egypte.
Les critères pris en compte par l'étude sont l’environnement entrepreneurial, l’accès aux ressources, le leadership et les droits des femmes, le potentiel de croissance pour les entreprises appartenant à des femmes et l’écosystème de l’entrepreneuriat féminin.
A l’échelle mondiale, ce sont les États-Unis (71 points) qui arrivent en tête du classement des 31 pays où il fait bon entreprendre pour les femmes. La deuxième place revient à égalité au Canada et à l'Australie (69 points) qui arrivent devant la Suède (68 points) et le Royaume-Uni (65 points).
L’étude montre que les inégalités ont globalement la peau dure dans ce domaine. Dans 68 % des pays, les femmes pensent avoir beaucoup moins de chances de se lancer en affaires que les hommes, même si elles indiquent aussi que leurs compétences sont équivalentes à celles de leurs collègues masculins. « Même dans les pays comme le Canada et les États-Unis, si vous demandez à des gens de penser à un entrepreneur, ils penseront probablement encore à un homme », souligne Ruta Aidis.
Agenceecofin

Annonces

NewsLetter

Newsletter

Inscrivez vous à la Newsletter



Nos partenaires